La société New Wind, hébergée, à Cap Entreprises a participé à la 15ème édition de « Tremplin Entreprises » à Paris. Parmi 328 candidatures, seules 30 startups ont été sélectionnées pour la finale.

45 experts ont décerné le Grand Prix « Energies, matériaux et composants » à New Wind pour son système de production d’électricité en forme d’arbre dont les feuilles agissent comment autant de mini éoliennes. Le prix a été délivré au Sénat le 9 février 2015 par M. Gérard Larcher. Dans le cadre de son développement, la société a par ailleurs bénéficié d’un nouveau financement d’ Armor Angels qui réunit les business angels costarmoricains, ainsi qu’un prêt de 390 000€ partagé entre le Crédit Mutuel de Bretagne, le Crédit Agricole des Côtes d’Armor et Initiative Armor.

 

Au cours des 3 derniers mois, 4 nouvelles entreprises se sont installées à la Pépinière. Il s’agit de Digambli (agence de communication), de EICE (bureau d’études spécialisé dans les fluides), de la Savonnerie d’Armor (fabrication de savons vendus sous les marques « D’île en île » et « La Savonnerie d’Armor ») et de Titi Floris (SCOP qui a remporté un marché public de Baie d’Armor Transport pour faciliter les déplacements de personnes à mobilité réduite sur l’agglomération briochine). Aujourd’hui, 40 sociétés sont hébergées à Cap Entreprises dont 12 en pépinière et 28 en hôtel. Il convient aussi de noter que le statut pépinière a été porté de 2 à 3 ans, ce qui permet un allongement de la bonification de loyer et de l’accompagnement des dirigeants.

 

Deux sociétés de la pépinière CAP ENTREPRISE, Myalis et Soa Natura sont spécialisées notamment dans la distribution de produits cosmétiques.

Ils ont organisé une conférence de presse pour montrer ce que recouvre la dénomination VDI. Ce type de contrat permet en effet, d'avoir un complément d'activité ou s'adresse également à toute personne sur le marché de l'emploi.

Les pépinières d’entreprises de Bretagne ont organisé le 8 juin la 4ème convention d’affaires régionale en partenariat cette année avec Bretagne Initiative et le CJD. Après Saint-Brieuc en 2014, Rennes en 2015 et Brest en 2016, cette 4ème édition s’est déroulée dans les locaux de la CCI de Vannes. Elle a rassemblé 47 entreprises, et a généré l’organisation de 153 rendez-vous d’affaires. 

Dans son plan d’action Entrepreneuriat 2020, la Commission européenne rappelle que « 15 à 20% des étudiants qui prennent part à un programme mini-entreprise au cours du cycle secondaire créent plus tard leur propre entreprise, soit trois à cinq fois plus que le reste de la population ». C’est dans ce contexte que le programme Entreprendre pour Apprendre fait la promotion de la création de mini-entreprises par des collégiens, lycéens ou des étudiants de niveau bac + 2 dans toute la France. L’événement régional annuel EPA Bretagne s’est déroulé cette année le 10 mai à Vannes où 64 mini-entreprises exposaient leurs réalisations sur un salon, parmi 17 venues de différents établissements scolaires des Côtes d’Armor. Pour la deuxième année consécutive, Baie d’Armor Entreprises était partenaire de cet événement en tant que membre du jury d’évaluation des mini-entreprises et également sponsor d’Irpodz, créée par des élèves de 3ème du collège Sainte-Marie (St-Brieuc), qui a conçu des dérouleurs d’écouteurs à partir d’une imprimante 3D. Les Costarmoricains se sont faits remarquer en décrochant 3 des 4 prix : collège Immaculée Conception de Créhen, lycée Saint Joseph Bossuet de Lannion et lycée de Pommerit Jaudy pour la catégorie post-bac. Ces trois équipes ont donc été représenter la Bretagne au Championnat National et la mini-entreprise Delista de Pommerit-Jaudy a remporté le prix de la RSE.

 

Selon une enquête Odoxa, les Bretons sont particulièrement entreprenants puisqu’un quart d’entre eux ont déjà leur entreprise, sont certains d’en créer une ou en ont bien envie. Cet engouement entrepreneurial demeure toutefois plus élevé dans six autres régions : Occitanie, PACA, Nouvelle Aquitaine, Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes et Ile-de-France. Cependant, lorsque l’on demande dans quelle région les créateurs potentiels d’entreprise aimeraient s’installer, la Bretagne se classe à la 2ème place derrière PACA. En conséquence, les Bretons souhaitent à 78% créer leur entreprise dans leur région, ce qui constitue le pourcentage le plus élevé de toutes les régions françaises. S’agissant de leur motivation, la première c’est la perspective d’exercer un métier qui les passionne (38%), devant le fait d’être indépendant (23%) et de gagner plus d’argent (12%).  

 

Le 4 avril a eu lieu à Cap Entreprises 1 la seconde édition de la Soirée de la Création et de la Reprise d’entreprises organisée par le réseau Cré’Actions. Cette rencontre a attiré 110 porteurs de projets ou nouveaux entrepreneurs, ce qui traduit une progression de 100% par rapport à l’édition 2015. La soirée a démarré par les témoignages de Franck Ollivier (société Art Camp, Pommeret), d’Isabelle Donjon (Ysatel, Cap Entreprises) et de Ronan Choupaux, jeune entrepreneur de 20 ans qui a créé la société RC Cycles (équipements de vélos de course). Les personnes présentes ont ensuite pu assister à 12 tables rondes animées par des experts sur des sujets très variés : « comment réaliser son étude de marché et construire son offre », « clubs d’entreprises et réseaux », « le choix du statut juridique »... Ce format en tables rondes réunissant au maximum 10 porteurs de projet a été particulièrement apprécié, notamment pour les échanges qui ont ainsi été facilités avec les experts. 

554.000 entreprises ont été créées en France en 2016. Un chiffre qui n’avait pas atteint un tel niveau depuis six ans et qui traduit une hausse de 6% par rapport à l’année dernière. La plupart des régions bénéficient de la progression même si l’Ile-de-France reste la terre des créateurs d’entreprise. Le secteur des transports et de l’entreposage affiche un accroissement de 56 % des créations et contribue ainsi pour près de la moitié à la hausse générale. Au sein de cet ensemble, deux types d’activités tirent les chiffres vers le haut. Les livraisons à domicile, tout d’abord, qui ont explosé en 2016 avec 13.500 créations alors qu’elles n’étaient que de 3.900 en 2015. Cette dynamique est encouragée par le développement des achats sur internet. Les entreprises de transport avec chauffeurs (VTC) ont aussi entraîné 13.400 créations contre 6.900 il y a deux ans, en 2014. Ces deux activités profitent principalement à l’Ile-de-France, même si les créations d’entreprises augmentent dans toutes les régions, excepté en Guyane, à Mayotte et en Centre-Val-de-Loire. En Bretagne, la progression reste toutefois très modeste (+1,7 en 2016 après -4,9 en 2015) en raison des diminutions observées en Finistère (- 2,1%) et Côtes d’Armor (- 2,4%, soit 3 076 créations contre 3 152 en 2015 et 3 255 en 2014 ; les Côtes d’Armor totalisent 16,2 % des créations d’entreprises bretonnes en 2016 contre 17% en 2015).

 

Pour la 6ème  année consécutive, Baie d'Armor Entreprises, en partenariat avec le Conseil régional de Bretagne et la CCI des Côtes d’Armor, organise une nouvelle formation Senior Entreprise. Celle-ci  s’adresse à des personnes de 45 ans et plus qui portent un projet de création ou de reprise d’entreprises. Le nouveau groupe composé de 10 stagiaires, à parité parfaite, compte aussi 2 Finistériens. Au cours des sessions précédentes, les taux de réussite se sont situés entre 50 et 72%. La formation qui s’étale sur 15 semaines se terminera en juin.

 

 

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif";}

Les pépinières d’entreprises de France sont réunies dans une association, ELAN, présidée

par René Sylvestre, dirigeant de la Pépinière 27 à Paris, et également fondateur du

magazine L’Etudiant dans les années 70. En 2017, l’association ELAN a signé un

partenariat avec le Drugstore Publicis des Champs Elysées et la Foire de Paris.

Cela permet à de jeunes sociétés accompagnées dans des pépinières d’entreprises

d’exposer leur savoir-faire dans ces deux endroits de la capitale pour des tarifs très

avantageux. Au Drugstore Publicis, les entreprises peuvent bénéficier d’un espace

d’exposition du vendredi au dimanche tout au long de l’année. La Foire de Paris aura

lieu du 27 avril au 8 mai. Dans les deux cas, les entreprises ciblées relèvent plutôt du

BtoC.

Plus d’informations : contacter Baie d’Armor Entreprises 02 96 76 63 63