La société New Wind, hébergée, à Cap Entreprises a participé à la 15ème édition de « Tremplin Entreprises » à Paris. Parmi 328 candidatures, seules 30 startups ont été sélectionnées pour la finale.

45 experts ont décerné le Grand Prix « Energies, matériaux et composants » à New Wind pour son système de production d’électricité en forme d’arbre dont les feuilles agissent comment autant de mini éoliennes. Le prix a été délivré au Sénat le 9 février 2015 par M. Gérard Larcher. Dans le cadre de son développement, la société a par ailleurs bénéficié d’un nouveau financement d’ Armor Angels qui réunit les business angels costarmoricains, ainsi qu’un prêt de 390 000€ partagé entre le Crédit Mutuel de Bretagne, le Crédit Agricole des Côtes d’Armor et Initiative Armor.

 

Au cours des 3 derniers mois, 4 nouvelles entreprises se sont installées à la Pépinière. Il s’agit de Digambli (agence de communication), de EICE (bureau d’études spécialisé dans les fluides), de la Savonnerie d’Armor (fabrication de savons vendus sous les marques « D’île en île » et « La Savonnerie d’Armor ») et de Titi Floris (SCOP qui a remporté un marché public de Baie d’Armor Transport pour faciliter les déplacements de personnes à mobilité réduite sur l’agglomération briochine). Aujourd’hui, 40 sociétés sont hébergées à Cap Entreprises dont 12 en pépinière et 28 en hôtel. Il convient aussi de noter que le statut pépinière a été porté de 2 à 3 ans, ce qui permet un allongement de la bonification de loyer et de l’accompagnement des dirigeants.

 

Deux sociétés de la pépinière CAP ENTREPRISE, Myalis et Soa Natura sont spécialisées notamment dans la distribution de produits cosmétiques.

Ils ont organisé une conférence de presse pour montrer ce que recouvre la dénomination VDI. Ce type de contrat permet en effet, d'avoir un complément d'activité ou s'adresse également à toute personne sur le marché de l'emploi.

Grand’Ouest Innov@tion est une duplication de Grand’Est Innov@tion organisé pour la première fois le 1er octobre 2016 en Lorraine. C’est un événement qui se veut la vitrine de l’innovation entrepreneuriale dans 6 départements du Nord-Ouest, à l’image de ce qu’est devenu en deux ans le salon Viva Technology pour la France. Cet événement se déroulera sur deux jours. Le vendredi 16 février, des rencontres BtoB entre startups et grands comptes seront organisées. Le samedi 17 février, 50 à 70 startups de Bretagne et des départements limitrophes présenteront leurs innovations et les feront tester auprès du grand public. Cet événement gratuit est organisé par CCI Côtes d’Armor, Saint-Brieuc Armor Agglomération, CNAM, Région Bretagne, Anticipa Lannion, ZOOPOLE Développement, Village By CA, Synintra, Elan (l’association des pépinières d’entreprises de France) et Baie d’Armor Entreprises. A note que Grand’Ouest Innov@tion a été récompensé dans le cadre de l’appel à projets de Saint-Brieuc Entreprises.  

 

Pour plus d'information ou pour candidater : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  - 02 96 76 63 63. 

CANDIDATURE AVANT LE 31 DECEMBRE 2017 

Baie d’Armor Entreprises et Saint-Brieuc Entreprises organisaient le 11 octobre une conférence sur le thème de la transition digitale des TPE et PME.  Elle a attiré une trentaine de dirigeants. Lorsque l’on pense « Transition digitale ou transition numérique », il faut évacuer ce qui vient naturellement à l’esprit, à savoir l’aspect outils (technologies, sites internet, etc…). En fait, la transition numérique recouvre plusieurs concepts. C’est la dématérialisation généralisée de l’organisation et des échanges avec les tiers. C’est aussi un changement de fond de l’économie  axé sur une nouvelle forme de mise en relation et qui se caractérise par la disparition progressive des intermédiaires. C’est enfin un nouveau modèle de management, plus collaboratif, qui prône la créativité et le goût de la prise de risque : grâce à la transition numérique, de plus en plus d’indépendants se mettent en freelance et prennent des tâches à la demande, ce qui favorise l’entrepreneuriat comme l’atteste l’exemple des chauffeurs Uber. La conférence étaient animée par MM. Le Traon et Wesly, du CESER, qui ont présenté une étude réalisée en 2017 sur le sujet auprès des entreprises bretonnes. Ensuite, Paul César Iwandza qui a créé à la pépinière la société Loxo Global est intervenu en tant qu’expert de l’accompagnement des TPE et PME dans leur transformation digitale. Enfin, Julien Vaupré, élève d’Armor Code, l’école du numérique de Saint-Brieuc ouverte en 2016, a présenté une application qu’il a développée pour répondre à une problématique de gestion de stock d’une entreprise.

Nous vous donnons rendez-vous le 30 septembre 2017 à l’espace des sciences et métiers au Zoopole de Ploufragan – Technopôle Saint-Brieuc Armor de 9h00 à 17h00.

 

Quel que soit l’état d’avancement de votre projet, tous les professionnels (structures d’accompagnement, organismes financiers, réseaux d’experts, experts-comptables…) seront là pour vous aider, vous conseiller dans vos démarches et répondre à toutes vos questions. 

Les pépinières d’entreprises de Bretagne ont organisé le 8 juin la 4ème convention d’affaires régionale en partenariat cette année avec Bretagne Initiative et le CJD. Après Saint-Brieuc en 2014, Rennes en 2015 et Brest en 2016, cette 4ème édition s’est déroulée dans les locaux de la CCI de Vannes. Elle a rassemblé 47 entreprises, et a généré l’organisation de 153 rendez-vous d’affaires. 

Dans son plan d’action Entrepreneuriat 2020, la Commission européenne rappelle que « 15 à 20% des étudiants qui prennent part à un programme mini-entreprise au cours du cycle secondaire créent plus tard leur propre entreprise, soit trois à cinq fois plus que le reste de la population ». C’est dans ce contexte que le programme Entreprendre pour Apprendre fait la promotion de la création de mini-entreprises par des collégiens, lycéens ou des étudiants de niveau bac + 2 dans toute la France. L’événement régional annuel EPA Bretagne s’est déroulé cette année le 10 mai à Vannes où 64 mini-entreprises exposaient leurs réalisations sur un salon, parmi 17 venues de différents établissements scolaires des Côtes d’Armor. Pour la deuxième année consécutive, Baie d’Armor Entreprises était partenaire de cet événement en tant que membre du jury d’évaluation des mini-entreprises et également sponsor d’Irpodz, créée par des élèves de 3ème du collège Sainte-Marie (St-Brieuc), qui a conçu des dérouleurs d’écouteurs à partir d’une imprimante 3D. Les Costarmoricains se sont faits remarquer en décrochant 3 des 4 prix : collège Immaculée Conception de Créhen, lycée Saint Joseph Bossuet de Lannion et lycée de Pommerit Jaudy pour la catégorie post-bac. Ces trois équipes ont donc été représenter la Bretagne au Championnat National et la mini-entreprise Delista de Pommerit-Jaudy a remporté le prix de la RSE.

 

Selon une enquête Odoxa, les Bretons sont particulièrement entreprenants puisqu’un quart d’entre eux ont déjà leur entreprise, sont certains d’en créer une ou en ont bien envie. Cet engouement entrepreneurial demeure toutefois plus élevé dans six autres régions : Occitanie, PACA, Nouvelle Aquitaine, Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes et Ile-de-France. Cependant, lorsque l’on demande dans quelle région les créateurs potentiels d’entreprise aimeraient s’installer, la Bretagne se classe à la 2ème place derrière PACA. En conséquence, les Bretons souhaitent à 78% créer leur entreprise dans leur région, ce qui constitue le pourcentage le plus élevé de toutes les régions françaises. S’agissant de leur motivation, la première c’est la perspective d’exercer un métier qui les passionne (38%), devant le fait d’être indépendant (23%) et de gagner plus d’argent (12%).  

 

Le 4 avril a eu lieu à Cap Entreprises 1 la seconde édition de la Soirée de la Création et de la Reprise d’entreprises organisée par le réseau Cré’Actions. Cette rencontre a attiré 110 porteurs de projets ou nouveaux entrepreneurs, ce qui traduit une progression de 100% par rapport à l’édition 2015. La soirée a démarré par les témoignages de Franck Ollivier (société Art Camp, Pommeret), d’Isabelle Donjon (Ysatel, Cap Entreprises) et de Ronan Choupaux, jeune entrepreneur de 20 ans qui a créé la société RC Cycles (équipements de vélos de course). Les personnes présentes ont ensuite pu assister à 12 tables rondes animées par des experts sur des sujets très variés : « comment réaliser son étude de marché et construire son offre », « clubs d’entreprises et réseaux », « le choix du statut juridique »... Ce format en tables rondes réunissant au maximum 10 porteurs de projet a été particulièrement apprécié, notamment pour les échanges qui ont ainsi été facilités avec les experts.